LE CHÂTEAU SALETTES SUR UNE GRANDE TABLE MARSEILLAISE

Château Salettes Au Petit Nice Passedat

Nous avons eu la joie d’apparaître dans le magazine Figaro grâce au Chef triplement étoilé Gérald Passedat. À la table du Petit Nice Passedat, établissement 3 étoiles à Marseille, depuis de nombreuses années, nous recevons toujours avec la même émotion les compliments d’un aussi grand chef.


Par 

Le déjeuner du dimanche de… Gérald Passedat

Quand il le peut, le Phocéen file au marché au poisson pour dénicher une belle daurade, un chapon, une galinette…

On peut avoir le moral à marée basse, le cœur en croix… Un coup de fil à Gérald Passedat vous requinque illico. Le chef triplement étoilé du Petit Nice, à Marseille, ne vit pas dans une bulle mais, face à une actualité morose, il oppose l’élan du renouveau (la rénovation de 4 chambres dans son hôtel, la création d’un espace bien-être…), le bonheur de travailler avec des producteurs de talent, les joies de la table…

Quand il le peut, le dimanche, le Phocéen file au marché au poisson pour dénicher une belle daurade, un chapon, une galinette… Sa recette est provençale avec du citron – macéré avec sel et vinaigre trois ou quatre mois dans un bocal -, de fines tranches de tomate, pommes de terre, fenouil, ail, oignons des Cévennes, poivre blanc de Penja, sel, huile d’olive…

Dans les verres, un bandol blanc du Château Salettes, «d’une belle finesse». La brousse du Rove, premières fraises avec une cuillère de crème double, est un dessert gourmand. Et quand Gérald prend la tangente, c’est pour aller à Bandol, à La Chipote, le restaurant de sa femme. «Une bonne cuisine, saine de légumes qui fait du bien!» Bref, l’essentiel.

Voir l’article